kiss0s -- wikiss0s

  1. » kiss0s en live
  2. » installer kiss0s
  3. » utiliser kiss0s
  4. » les applications
  5. » aller plus loin : faire évoluer kiss0s
  6. » uefi / secure boot
  7. » Debian references

note : cette page concerne la dernière version publiée de la kiss0s. pour les versions antérieures, rendez-vous sur le forum

note2 : cette page n'est pas une documentation détaillée pour débutants : pour une distributions pour novices, orientez-vous vers le projet DFLinux.

tester kiss0s en session live

kiss0s est un live'Debian et démarre depuis un menu de boot. selon votre machine, il faut appuyer sur [F12] ou une autre touche pour faire apparaître le menu de boot au lancement. je vous laisse vous reporter aux infos de votre machine.

soyez vigilants lors de vos modifications si vous utilisez kiss0s en mode nomade avec la kissballad : les modifications apportées au système hôte seront définitives et peuvent empêcher le démarrage (surtout chez m$).

kiss0s & kissballad

une fois lancée, kiss0s détecte votre matériel puis affiche le bureau par défaut. vous avez un accès complet au système hôte ainsi qu'à la partition libre si vous utilisez kiss0s avec la kissballad.

kiss0s demande peu de ressources, même en session live... un petit exemple de kiss0s-0.2 en vidéo sur une machine pourvue de 256 Mo de RAM :

kiss0s en mode rescue

kiss0s embarque une série d'outils permettant de formater, vérifier ou réparer vos disques. dans une certaine mesure, kiss0s peut aussi vous permettre de récupérer vos données soi-disant perdues.

pour plus d'informations, je vous laisse consulter la section dédiée.

installer kiss0s sur disque dur

kiss0s est contruite avec live-build et intègre donc l'installeur Debian par défaut.

l'installation se lance depuis le menu de boot. elle est en français et simplifiée. kiss0s ne vous pose que quelques questions :

  1. choix du clavier
  2. nom d'hôte
  3. nom complet de l'utilisateur principal
  4. identifiant de l'utilisateur principal
  5. mot de passe de l'utilisateur principal
  6. confirmation de la méthode de partitionnement automatique
  7. choix du disque où installer kiss0s
  8. application des modifications et confirmation finale avant installation
  9. choix du périphérique pour GRUB (généralement "/dev/sda")

l'installation complète en vidéo :

le rapport d'installation en vidéo est disponible sur viméo.

installer kiss0s sur un support amovible

vous pouvez utiliser kiss0s en mode nomade, c'est à dire transférer l'ISO sur une clé usb grâce à la commande dd, mais vous pouvez aussi installer kiss0s en dur sur une clé USB, vous assurant ainsi la conservation des modifications apportées lors de la session de travail.

aucune différence lors du processus d'installation décrit ci-dessus, hormis le choix du disque sur lequel installer la kiss0s (ce ne sera pas "sda") et celui de l'emplacement du GRUB (qui devra être installé sur le support amovible).

une fois l'installation effectuée, l'ordinateur redémarre sur votre nouveau système et affiche l'écran de connexion :

utilisation de kiss0s

prise en main de l'environnement

fluxbox, votre gestionnaire de bureau

fluxbox est un gestionnaire de fenêtre ultra léger. il gère le bureau de kiss0s : décoration et disposition des fenêtres, affichage du fond d'écran, du panel (la barre de tâches) et du menu de bureau.

fluxbox est principalement configurable depuis son menu. mais dispose aussi de fichiers pour affiner vos préférences (raccourcis claviers ou petits détails).

le menu principal de fluxbox est déclenché au clic-droit sur le bureau et présente les principales applications installées. ce menu est configurable depuis son fichier ~/.fluxbox/menu .


lxappearance & compton, gérez votre interface

les décorations de fenêtres sont gérées par les 'styles' de fluxbox, mais l'interface générale est confiée à GTK. pour configurer l'apparence de votre environnement, ouvrez le menu kiss0s direction "configuration" puis "interface" :

kiss0s est configuré au plus léger, mais vous pouvez activer les effets de transparence et d'ombrage depuis le menu de configuration, puis "eyecandy" :

tkmenu, le lanceur rapide alternatif

kiss0s intègre un menu rapide éditable en mode texte : le tkmenu développé par thuban pour 3hg.

ce menu vous permet de :

notez que la version embarquée sur kiss0s fonctionne avec un lanceur 'tkmenu' qui n'accepte pas l'option '-c' directement : vous devez créer un lanceur dédié contenant l'option '-c' :

sudo nano /usr/local/bin/tkmenu-custom
et placer ce code dedans :
#!/bin/sh
python3 /usr/share/tkmenu/tkmenu.py -c ~/.tkmenu-custom &
exit 0

pour configurer le tkmenu, un clic-droit dans la fenêtre vous même au fichier de configuration principal ~/.tkmenu qui propose une syntaxe simple :

  [DEFAULT]
  closeafterrun = True
  theme = dark
  
  [Recent]
  0.0 = Navigateur web, x-www-browser http://kissballad.arpinux.org/kisstart.html, /usr/share/tkmenu/icons/web.png
  1.0 = Dossier personnel, pcmanfm ~, /usr/share/tkmenu/icons/home.png
  2.0 = Éditeur de texte, geany, /usr/share/tkmenu/icons/f-edit.png
  3.0 = Terminal, urxvtcd, /usr/share/tkmenu/icons/term.png

la syntaxe du type identifiant = label,commande,chemin vers l'icone vous permet une configuration précise et personnelle.

kiss0s est livré avec deux profils pré-configurés ~/.tkmenu et ~/.tkmenu-color qui se lancent avec les commandes tkmenu et tkmenu-color (original non ? :P). les entrées sont pré-remplies dans les fichiers fluxbox associés (menu & keys).

applications intégrées

pcmanfm & ranger : gérez vos données

la principale fonction de la kiss0s est le transfert de données, il faut donc un navigateur de fichiers. kiss0s embarque pcmanfm pour la gestion graphique classique et ranger pour la gestion des données depuis votre terminal.

pcmanfm est un gestionnaire de fichiers léger, supportant les onglets, les affichages multiples et peut aussi afficher les applications disponibles.

ranger est un navigateur de fichier écrit en python adoptant les raccourcis clavier de vim. très léger, il n'en est pas moins hautement configurable: definitions des raccourcis, des applications associées aux types de fichiers, utilisation de scripts externes...

ranger utilise les raccourcis vim pour les actions et la navigation ainsi que les flêches directionnelles :

ranger utilise les raccourcis vim mais aussi mc :

wicd : gérez le réseau

la gestion du réseau est confiée à wicd. un simple clic-gauche sur l'icône de réseau du panel ouvre l'interface de configuration.

pour la connexion sans fil, il vous faudra certainement renseigner "wlan0" à la ligne "interface sans fil" ou "eth1" selon votre carte wifi.

surf & torbrowser : naviguez sur internet

la navigation internet est confiée par défaut à surf, le browser that suck less.

ce navigateur ne possède quasi aucune option, et c'est le but : fournir le moyen de naviguer graphiquement sur internet le plus rapidement et légèrement possible. surf ne dispose d'aucun filtre ni addons comme firefox, il n'est là que pour la navigation simple (pas de bookmarks ni de préférences). petite astuce de navigation : le clic-central sur un lien ouvre une nouvelle fenêtre.

quelques raccourcis claviers (vous trouverez les autres avec un simple <code>man surf</code>) :

kiss0s intègre également le torbrowser sous forme d'archive afin de profiter de la navigation anonyme. TorBrowser est disponible depuis la session live ou une fois le système installé.

pour profiter de la navigation anonyme, direction le menu fluxbox, puis "tor browser" et laissez vous guider, tout simplement (vous devez bien sûr être connecté au réseau). voici le processus d'installation en vidéo :

décompression et lancement du tor-browser disponible sur viméo

filezilla : gérez les transferts ftp

kiss0s est issue du projet kissballad dont le but est de partager des données entre humains par le biais d'une simple clé usb. cependant, le partage s'effectue aussi depuis un serveur en ligne. pour cette raison, kiss0s intègre filezilla afin de gérer graphiquement les transferts ftp.

filezilla se lance simplement depuis le menu fluxbox, "FTP client" :

mpv & viewnior : visionnez les fichiers multimédia

un système d'exploitation se doit de pouvoir lire les fichiers multimédia. kiss0s embarque mpv qui va prendre en charge les fichiers audio/vidéo et viewnior pour afficher vos images.

mpv affiche un menu osd à l'écran quand vous bougez le curseur et viewnior offre des options simples et intuitives :


gparted & gnome-disk : gérez vos disques

kiss0s embarque deux outils puissants et graphiques pour vérifier et/ou gérer vos disques et partitions : gparted et gnome-disk-utility.

attention la manipulation des partitions comporte des risques : prenez soin de sauvegarder vos données avant toute modification de vos partitions.

une documentation complète sur gparted ou gnome-disks n'a pas sa place ici : si vous utilisez la kiss0s en mode rescue, vous devez certainement savoir ce que vous faites ;) .

au cas où, je vous laisse avec la documentation handylinux à propos de ces logiciels (section Gparted & section gnome-disks).

pour lancer ces outils, direction le menu fluxbox, section "Administration" :


nano, geany & mupdf : les éditeurs de documents

léger et rapide, nano est là pour manipuler vos fichiers. depuis la version 0.5, kiss0s embarque également geany afin de faciliter la prise en main des fichiers de conf'.

pour les documents multi-pages pdf, kiss0s embarque mupdf, une visionneuse rapide minimale.

dtrx & file-roller : gérez vos archives

le partage de données, la sauvegarde, tout ça prend moins de place en version compressée. kiss0s intègre plusieurs outils pour gérer vos archives.

file-roller est un gestionnaire graphique simple : il se lance lors d'un double-clic sur une archive dans pcmanfm :

si vous êtes en mode cli, ranger intègre un outil pour décompresser les archives, accompagné par dtrx pour compléter les options. depuis ranger, sélectionnez l'archive puis pressez la touche "r" afin d'ouvrir le menu de sélection d'application. tapez "dtrx" puis envoyez ;)

htop, ncdu, kiss1nfos, xchat : les petits outils

kiss0s embarque une série de petits outils afin de surveiller et agir sur votre système facilement.

htop en action pour contrôler vos processus :

ncdu et kiss1nfos vous renseignent sur la place occupée et les spécificités de votre matériel :

note : kiss1nfos est un fork de infos4forum par thuban.

xchat est un logiciel permettant de se connecter aux serveurs irc. sur kiss0s, xchat est pré-configuré pour rejoindre le salon de discussion ##kissballad, mais vous pouvez vous connecter à d'autres serveurs que freenode et rejoindre d'autres salons sans soucis. ici sur le chan #handylinux :

faire évoluer kiss0s

kiss0s est construite sur une base Debian et peut donc potentiellement devenir ce que vous voulez 😃 . je vous conseille la lecture de "debian-reference", depuis le menu "Debian book", afin de prendre vos marques avant de modifier votre système.

si le bureau fluxbox vous semble trop minimal et que votre matériel le supporte, vous pouvez facilement installer un environnement de bureau complet comme xfce ou gnome. pour cela, ouvrez un terminal et lancez simplement un

sudo apt-get update && sudo apt-get install xfce4

la nouvelle session installée sera reconnue par le gestionnaire de connexion lightdm et vous pourrez choisir votre session depuis le menu déroulant situé en haut à droite de l'écran de login. pour infos, l'ajout d'xfce4 ne pèse que 65 Mo pour 45 paquets supplémentaires ;) .

uefi / secure boot

n'ayant aucune machine pour tester cette magnifique technologie, et n'ayant aucunement l'intention d'éparpiller le moindre cent pour ce genre d'ordinateur... fuck uefi !

je n'ai qu'un conseil aux malheureux possesseurs de telles bestioles : revendez-les et achetez un ordinateur d'occasion sans uefi... non, il suffit de le désactiver proprement depuis le BIOS/UEFI ;)

Debian references

kiss0s intègre debian-reference, le 'livre' Debian disponible directemement depuis le menu fluxbox et affiché dans le navigateur surf.

kiss0s -- wikiss0s

  1. » kiss0s en live
  2. » installer kiss0s
  3. » utiliser kiss0s
  4. » les applications
  5. » aller plus loin : faire évoluer kiss0s
  6. » uefi / secure boot
  7. » Debian references